Los 03 jun 2020

Fatou Diome

Ecrire entre deux rives

Les Grands entretiens, prolongement des « Grands témoins », invitent les acteurs du monde à témoigner, en toute liberté et au-delà des frontières, du cheminement original et fécond qui est le leur.

FATOU DIOME

Née en 1968, sur l’île de Niodor au Sénégal, Fatou Diome est romancière.  Elle se passionne très tôt pour l’écriture et la littérature francophone qu’elle étudie à l’Université de Dakar. En 1994 elle s’installe à Strasbourg, elle y suit un cursus en lettre moderne puis prépare un doctorat sur Le Voyage, les échanges et la formation dans l'œuvre littéraire et cinématographique de Sembène Ousmane et dispense des cours à l’Université de Strasbourg.

En 2001, elle publie La Préférence nationale un recueil de nouvelle chez Présence Africaine. En 2003, son premier roman Le Ventre de l'Atlantique, salué par la critique, parait aux éditions Anne Carrière.
Elle a écrit depuis de nombreux romans dont  Kétala (2006), Inassouvies, nos vies (2008), Celles qui attendent (2010), Mauve (2010) et Impossible de grandir (2013). En 2017, elle publie dans la collection « Café Voltaire » de Flammarion l’essai Marianne porte plainte !.

 Son dernier roman Les Veilleurs de Sangomar vient de paraitre chez Albin Michel.

  • Categoría : Universidad Popular
  • Cycle : Grands entretiens

  • Duración:  02:00
  • Lugar:   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Fechas:
    Las miércoles 03 junio 2020 de 18:30 de 20:30
  • Accesibilidad:
    • Handicap moteur
  • Público:  Todos los publicos
  • Entrada gratuita (hasta completar aforo)
    Gratuit (dans la limite des places disponibles)

00:00 / 00:00
Fatou Diome L’être additionné
Fatou Diome: Le ventre de l'Atlantique L’être-additionné Elle vous salue, elle se porte bien. C’est ainsi qu’on parle de ceux qui sont loin de chez eux, quand on a oublié leur plat, leur musique, leurs fleurs, leurs couleurs préférées, quand on ne sait plus s’ils prennent le café avec ou sans sucre ; toutes ces petites choses qui ne tiennent pas dans une valise, mais font qu’en arrivant on se sent chez soi ou pas.
3:57 min

En asociación con