Los 08 ene 2020

La vie sur terre en 2050

Par Valérie Masson-Delmotte

Réchauffement climatique, déséquilibres démographiques, épuisement des ressources rares, migrations mondiales… Le cycle Où va le monde explore les questions d’actualité pour mieux appréhender le monde de demain.

Valérie MaSSON-DELMOTTE

Valérie Masson-Delmotte est climatologue au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement. L'objet de ses recherches est de quantifier les variations climatiques passées, en comprendre les mécanismes et utiliser ces informations pour évaluer les modèles de climat et la confiance dans les projections d'évolutions futures. Elle a notamment participé à deux programmes internationaux qui ont permis de caractériser la variabilité du climat du Groenland au cours des 130.000 dernières années. Elle a ainsi caractérisé les mécanismes d'amplification polaire et la contribution de la calotte du Groenland au haut niveau marin de la dernière période interglaciaire, en réponse aux variations de l'orbite de la Terre. Beaucoup de questions restent cependant ouvertes pour comprendre l'ensemble des variations climatiques passées, en particulier les changements abrupts et leurs implications pour l'évolution future du climat. Depuis 2016, Valérie Masson-Delmotte est co-présidente du Groupe de travail 1 du GIEC (Groupe  d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) consacré aux principes physiques du changement climatique.

Les choix qui seront faits dans les années et les décennies à venir en matière de mode de développement seront déterminants pour les émissions de gaz à effet de serre à venir, et pour le respect, ou non, des objectifs de l'Accord de Paris sur le climat qui vise à contenir le réchauffement climatique largement en-dessous de 2°C par rapport à ses niveaux pré-industriels. Le changement climatique est pour une part inéluctable dans les prochaines décennies ; mais son ampleur dépendra des émissions de gaz à effet de serre. A cet égard, il doit être bien clair que si nous pouvons faire en sorte de limiter les conséquences du changement climatique en renforçant la résilience, et en réduisant les vulnérabilités, il existe des limites aux capacités d'adaptation.

De retour de la COP25 qui s’est déroulée à Madrid en décembre 2019, Valérie Masson-Delmotte, l’une des meilleures spécialistes du monde de ces questions et qui a supervisé les derniers rapports spéciaux du GIEC de 2018 et 2019, présentera l'état des lieux des connaissances scientifiques sur les conditions de vie en mer comme au-dessus des continents pour les prochaines décennies, mais aussi à l'échelle des prochains siècles. Elle en soulignera tout particulièrement les enjeux pour le patrimoine culturel.

  • Cycle : Où va le monde

  • Duración:  01:30
  • Lugar:   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Fechas:
    Las miércoles 08 enero 2020 de 18:30 de 20:00
  • Accesibilidad:
    • Handicap moteur
  • Público:  Todos los publicos
  • Categoría : Universidad Popular
  • Entrada gratuita (hasta completar aforo)
    Gratuit (dans la limite des places disponibles)

En asociación con