Rencontre avec Charlotte Marchina, Charles Stépanoff et Frédéric Keck.

Rencontre à l’occasion de la parution de deux publications, Charles Stépanoff : Voyager dans l’invisible, Techniques chamaniques de l’imagination, préfacé par Philippe Descola, 2019, éditions La Découverte, collection « Les empêcheurs de penser en rond » et Charlotte Marchina, Nomad’s land, éditions Zones sensibles, 2019.

  • Nomad’s land porte sur les relations que les éleveurs nomades entretiennent avec leur environnement en Mongolie et en Sibérie du Sud. Se fondant sur plusieurs mois d’enquête sur le terrain entre 2008 et 2018, l’auteure relate la vie quotidienne des éleveurs. Un relevé de données GPS donne à voir les itinéraires de nomadisation des éleveurs.
  • Voyager dans l’invisible, est le fruit de plusieurs années de recherches sur les chamanes de Sibérie, Mongolie et Amérique du Nord. Charles Stépanoff propose de découvrir les pratiques chamaniques, leurs rituels cognitifs et leur rapport à l’invisible, le développement d’une tradition onirique dans laquelle le rêve et l’imagination ont une vraie place pour s’interconnecter avec la nature et le monde. Il nous fait découvrir une culture méconnue qui ouvre un champ des possibles et interpelle nos sociétés qui opposent sans cesse le réel et l’imaginaire quand des sociétés les pensent, elles, en complémentarité.

Avec Charlotte Marchina, anthropologue, maître de conférence, Inalco, Charles Stépanoff, anthropologue, maître de conférences à l’École pratique des hautes études (chaire « Religions de l’Asie septentrionale et de l’Arctique »), et membre du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France, et Frédéric Keck, anthropologue, CNRS.

  • Categorie : Les RDV du salon de lecture Jacques Kerchache
  • Lieu :   Salon de lecture Jacques Kerchache
  • Dates :
    Le jeudi 03 octobre 2019 de 18:30 à 20:00
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)